Forum de discussion sur les énergies de guérison et énergies spirituelles.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AU COEUR DE LA FORET DE BROCELIANDE

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin Avallon
Admin
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 07/12/2012
Age : 40
Localisation : Avallon

MessageSujet: AU COEUR DE LA FORET DE BROCELIANDE    Mer 12 Déc - 19:24

Like a Star @ heaven Brocéliande est une forêt mythique de la légende arthurienne, où se déroulent de nombreux récits mettant en scène Merlin, les fées Morgane et Viviane, ainsi que certains chevaliers de la table ronde. Les textes y situent plusieurs hauts lieux et hauts faits, notamment le val sans retour où Morgane piège les hommes infidèles jusqu'à être déjouée par Lancelot du lac, et la fontaine de Barenton réputée pour faire pleuvoir. Brocéliande serait aussi le lieu de la retraite, de l'emprisonnement ou de la mort de Merlin.

Like a Star @ heaven Forêt étonnante, moins par la majesté de ses futaies que par les rêves qu’elle ne cesse d’engendrer, Brocéliande mêle dans un paysage de landes, de bois, d’étangs, d’originales traces de la préhistoire, de l’histoire et le souvenir de la plus belle des légendes médiévales, la légende arthurienne.

Like a Star @ heaven La réputation de Brocéliande comme lieu féerique, source de prodiges et d’événements surnaturels, précédait assurément l’écriture, puisque les plus anciens auteurs de romans arthuriens lui attribuent clairement cette qualité. Le poète anglo-normand Wace, qui vint en Brocéliande au 12e siècle, est le premier à mentionner dans son Roman de Brut, la présence des fées à Brocéliande et les pouvoirs merveilleux de Barenton. Il concède cependant que, si ces prodiges existent, il n’a pas eu la chance de les voir.

Like a Star @ heaven Après lui, avec le Chevalier au Lion, Chrétien de Troyes assure la renommée de Barenton, et Brocéliande devient définitivement la forêt des légendes. La tradition se poursuit durant tout le Moyen Âge dans les grandes suites romanesques de la Table Ronde, et dans des autres romans courtois ou moraux, comme Claris et Laris, le Tournoiement de l’Antéchrist, et cela jusqu’au 15e siècle avec le Roman de Ponthus et de la belle Sidoine. Au 19e siècle, romantisme, renouveau médiéval, sentiment retrouvé de l’identité culturelle bretonne finissent d’ancrer en Brocéliande la mémoire arthurienne.




Question Quelles raisons peut-on trouver à cette élection de Brocéliande comme modèle et référence de la forêt merveilleuse dans les œuvres littéraires médiévales rattachées à la Matière de Bretagne ? Comment justifier ce choix des auteurs dont aucun n’a écrit ses œuvres à Brocéliande, ou en Bretagne, mais plutôt dans les cours de France, de Champagne, d’Alsace, voire en Espagne ou en Islande ?

Like a Star @ heaven Un premier élément nous est fourni par l’archéologie. Plus d’une cinquantaine de tertres funéraires, d’allées couvertes, de coffres, de menhirs et d’alignements furent érigés, du Néolithique à l’âge du Bronze dans la haute forêt. Vaste nécropole, immense temple à ciel ouvert, est-ce voici 5 000 ans que les hommes découvrirent en Brocéliande un lieu différent, habité de forces surnaturelles ? Ou est-ce parce qu’ils commencèrent à la voir ainsi que leurs descendants ont perpétué, sous une forme ou une autre, cette croyance ?

Like a Star @ heaven Issu de périodes moins lointaines, le deuxième indice nous vient des temps celtiques. Comme le souligne Christian-J. Guyonvarc’h, « le seul, l’unique sanctuaire celtique, c’est la forêt dense et vivante qui à l’aube de l’histoire couvrait d’immenses étendues de l’Europe du Nord et de l’Ouest. Notre Brocéliande est un lambeau ultime de cette antique splendeur. » Forêt sanctuaire, le nemeton des anciens textes, présence de l’Autre Monde, hauts-faits des dieux et des héros ou aventures solitaires des guerriers, la mythologie des Celtes trouve un écho et un prolongement dans les grands thèmes des romans arthuriens. Le passage obligé par l’aventure forestière révèle le chevalier à lui-même, et celui-ci s’éprouve dans des échanges incessants, guerriers ou amoureux, entre le monde des hommes et l’Autre Monde.

Like a Star @ heaven Un peu plus proche de nous, le troisième indice permet de modérer une théorie complaisamment admise qui prétend que Raoul de Gaël, seigneur de Montfort, Comper et autres lieux, compagnon de Guillaume le Conquérant à Hastings, aurait ramené d’Angleterre le goût des légendes de la Table Ronde et les aurait acclimatées en Brocéliande : une greffe soudaine et miraculeusement réussie, mais qui n’explique pas les autres localisations bretonnes de la légende.

Like a Star @ heaven Rappelons rapidement les conclusions des travaux de Léon Fleuriot : à l’époque de la conquête anglo-normande, les Bretons sont installés des deux côtés de la Manche depuis près de huit siècles, parlent la même langue, obéissent au même droit, puisent aux mêmes sources mythiques et légendaires. Comme l’écrit Philippe Walter (Le Génie du lieu, Ellug 2002), « la Bretagne est une province doublement celtique. Elle fut anciennement peuplée de tribus celtes au même titre que bien d’autres régions françaises ou européennes avant de connaître la romanisation. Après la chute de l’empire romain, elle fut pour ainsi dire receltisée par les vagues d’immigrants brittoniques venus s’installer sur son sol... Et c’est là que réside peut-être une explication du mystère de Brocéliande. Cette vieille contrée celtique continentale se trouve réinvestie au Moyen Âge par la mémoire celtique insulaire... Dès lors, les antiques vestiges de la mémoire celtique et préceltique continentale se sont trouvé en consonance avec l’imaginaire arthurien brittonique et se sont trouvé réactivés par lui. C’est la raison pour laquelle le très gallois Merlin s’adapte fort bien à cette forêt de Petite Bretagne qui devait connaître une figure similaire remontant à la Bretagne d’avant la christianisation. »

Like a Star @ heaven Durant tout le Moyen Âge, les échanges entre la Bretagne insulaire (l’île de Bretagne comme l’on disait alors) et la Bretagne continentale (l’Armorique) s’effectuaient d’autant plus facilement que les populations parlaient la même langue. Toutes raisons qui justifient que des récits dérivés de l’ancienne tradition celtique, transformés certes par les aléas de la transmission orale et révolution des sociétés et des religions, se soient développés sans trop de rupture en Armorique aussi bien que dans l’île de Bretagne.

Like a Star @ heaven Les conteurs itinérants, bardes bretons ou gallois, voyageaient par toute l’Europe ; Marie de France ou Chrétien de Troyes, ont recueilli leurs récits, et Chrétien a ainsi découvert le nom et la réputation féerique de Brocéliande et les récits dont elle était le cadre ou l’élément essentiel, sans jamais l’avoir visitée. Mais personne ne soutiendra jamais que les romans arthuriens s’écrivaient d’après nature. Après Chrétien, tous les romanciers médiévaux s’inspirent d’une forêt et d’une fontaine qu’ils n’ont sans doute jamais vues et de héros dont seuls les récits des prouesses sont parvenus jusqu’à eux. En fait, la question n’est pas tant de savoir comment les légendes arthuriennes se sont implantées en Brocéliande, mais plutôt comment Brocéliande, forêt armoricaine, s’est implantée au cœur du roman arthurien.

Like a Star @ heaven En tout cas, puisant dans le fonds merveilleux des conteurs bretons, les romanciers médiévaux ont laissé la forêt celtique - Northumberlande, Calidon ou Brocéliande - envahir leurs récits. Aujourd’hui encore, à rechercher la trace de cette mémoire multiple, sur les hauts lieux de Brocéliande, les pas du visiteur rejoignent ceux du pèlerin et la randonnée s’accompagne d’une ferveur toute particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opaluma.forumactif.org
Admin Greenman
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: AU COEUR DE LA FORET DE BROCELIANDE    Jeu 13 Déc - 16:31



LA FONTAINE DE BARENTON

La grande fontaine magique de Brocéliande. Accessible après une petite marche en forêt sur un petit sentier qui grimpe et à un moment donné longe le petit ruisseau qui coule de cette fontaine.

Elle se présente sous la forme d'un petit aménagement en pierres dont le fond est rempli d'eau, et duquel coule un petit ruisseau en permanence. La Fontaine de Barenton n'est jamais tarie ni à sec. Son eau est potable. (La preuve je suis toujours en vie pour vous le dire Very Happy )

Beaucoup de personnes viennent l'été s'ouvrir à l'énergie de cette belle fontaine. En restant à observer l'eau un moment, l'on entend de temps en temps un bouillonement, et l'on voit des bulles apparaitre dans le fond avant de remonter à la surface. Parfois l'on a l'impression que les bulles restent un moment suspendues entre deux eau, comme si le temps s'arrêtait.
De nombreuses légendes tournant autour de cette fontaine. Lieu de rencontre de Merlin et de Viviane, l'on dit qu'il est possible parfois d'apercevoir Merlin à minuit pour ceux qui ont l'audace de se trouver à cet endroit à ce moment. J'ai déja tenté l'expérience avec un groupe de païens mais je dois être honnête: je ne l'ai pas vu. Neutral

L'on dit également que verser de l'eau de la fontaine sur le perron déclenche la tempête. Je n'ai pas tenté l'expérience Very Happy

Cet endroit est très fréquenté l'été, de jour comme de nuit. Si vous voulez méditer dans cet endroit tranquillement, passez donc le voir plutôt en dehors de la saison touristique.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Greenman
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: AU COEUR DE LA FORET DE BROCELIANDE    Jeu 13 Déc - 16:59

LE VAL SANS RETOUR ET L'HOSTIE DE VIVIANE

C'est une des plus belles parties de la forêt. En partant de Tréhorenteuc, l'on suit une route qui conduit à un petit chemin qui s'engage dans la forêt. L'on est tout de suite séduit par l'ambiance enchantée de cet endroit.

L'on arrive assez rapidement au MIROIR AUX FEES




Il s'agit d'un très beau petit étang de barrage. La légende dit que les filles peuvent y apercevoir leur fée en regardant leur reflet à la surface de l'étang.

Arrivé là l'on peut tourner sur la gauche pour aller voir l'arbre d'or, qui est un arbre mort recouvert de feuilles d'or. En septembre 1990 un grand incendie a ravagé 500 hectares de la forêt. Cet arbre recouvert de feuille d'or, oeuvre de francois davin, est là pour rappeler la fragilité de la forêt et l'inconscience des hommes qui provoquent des incendies.
Mais la partie la plus enchanteresse de la forêt c'est en continuant tout droit après être arrivé à l'étang qu'on la découvre. Un petit sentier se faufile entre les arbres aux formes étranges, dans une ambiance féerique. L'on arrive ensuite à un deuxième petit étang, largement aussi beau que le premier, et en continuant un peu puis en tournant à droite au bon moment, l'on peut grimper un petit chemin en direction de l'HOSTIE DE VIVIANE



Il s'agit d'un tombeau néolithique. Il se trouve en haut d'une colline qui surplombe la forêt. C'est un haut lieu d'énergie vibratoire et tellurique.

J'ai passé à cet endroit une nuit assez spéciale. A un moment j'entendais clairement des chuchotemens. J'ai ensuite voulu rentrer au gite mais rien à faire, quelque soit le sentier il me ramenait toujours à mon point de départ, l'hostié. Je n'ai pu retrouver mon chemin qu'à l'aube Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Greenman
Admin
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: AU COEUR DE LA FORET DE BROCELIANDE    Mar 18 Déc - 10:23

LE CHENE GUILLOTIN




Il s'agit d'un chêne millénaire!!!


D'après la légende Pierre-Paul Guillotin aurait échappé aux bleus en se cachant à l'intérieur de l'arbre,et ce en 1793, il était donc déja creux et suffisamment majestueux pour que quelqu'un puisse se cacher à l'intérieur il y a plus de deux siècles!
Cet arbre vénérable et mystérieux ouvre toujours la porte de son petit temple intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin Avallon
Admin
avatar

Messages : 184
Date d'inscription : 07/12/2012
Age : 40
Localisation : Avallon

MessageSujet: Merci !!! Trop bien !   Mar 18 Déc - 10:34

Merci pour ce joli partage mon "Greenman" .... J'aimerais y aller !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opaluma.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AU COEUR DE LA FORET DE BROCELIANDE    

Revenir en haut Aller en bas
 
AU COEUR DE LA FORET DE BROCELIANDE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» foret de broceliande
» la foret de Brocéliande
» tout ce qui se trouve dans la foret de broceliande
» Qui a déjà fait une retraite?
» [Cryptozoologie - Documentaire] Au cœur de la forêt du Sasquatch (2013)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Il m'était conté Avallon :: La Terre-Mere :: L'energies des lieux, et énergies cosmo-telluriques, lieux "chargés"-
Sauter vers: